J’ai retrouvé mon ami Alex pour lui faire part des réussites et échecs rencontrés lors de la première expérimentation.

En particulier l’avatar. Des idées pour rendre cela plus facile ?

“Il faut quelque chose de déjà fait, comme dans le jeu Oltrée. Il y a un jeu de cartes avec une grande variété d’images de personnages, les personnes choisissent un visuel et les mots-clés écrits derrière, et cela construit le personnage.”

Mmh, bonne idée ! Seulement, je ne peux juste photocopier les personnages ! Cela représente donc un travail conséquent, non prioritaire pour l’instant mais je garde l’idée. Aussi, je me pose la question de la pertinence des mots-clés. Vous pouvez piochez une carte car le visuel vous plaît mais ne pas vous retrouver dans les mots-clés, n’est-ce pas ?

De plus, je m’interroge sérieusement sur l’intérêt de l’avatar. L’aventure est dense, lors des deux heures avec les cheffes d’entreprises, j’ai accompli bien moins que prévu, pourquoi alors ne pas carrément enlever cette partie ?

J’aime bien le concept de l’avatar, qui permet de créer un Surmoi et de transposer nos rêves et nos envies dans les actions et pensées d’un personnage. Ce personnage-là a des qualités que l’on souhaite pour nous-mêmes, et au final, nous le devenons un peu aussi.

Mais pour Brouillards et boussoles est-ce pertinent ? Car nous ne sommes pas dans des considérations fictives. L’univers est fictif, mais les activités concernent la vraie vie, son parcours, ses compétences, ses aspirations, ainsi quelle est la place de l’avatar ? Nous avons notre apparence, cela devient compliqué de penser à soi, son parcours, ses projets, si nous incarnons un personnage qui ne nous ressemble pas.

Néanmoins, j’aime beaucoup l’idée de se donner un titre, un personnage. Cela permet de se dire, par exemple, dans la vraie vie “voyons que ferait la guerrière rebelle dans cette situation ?” Et je trouve que cette ajout littéraire esthétique possède un certain charme.

Pour en avoir le cœur net, j’ai sollicité les conseils d’un autre ami Fabrice Hoff, formateur spécialisé dans le jeu et également rôliste. Des idées pour l’avatar ?

“Tu pourrais utiliser une tablette et un fichier excel, en proposant aux participants de choisir 3 mots-clés parmi une liste définie en amont. Par exemple, ‘courage’, ‘rapidité’, ‘musique’, et avec des titres que tu auras créer toi-même en amont issues de toutes les combinaisons possibles, cela donne un titre cohérent, comme ‘ménestrelle filante'”.

Mmh, bonne idée aussi ! Un travail moins long, mais quand même conséquent. Je pense donc laisser l’avatar pour l’instant, tester sans, et revenir à cette piste si je sens un manque.

Une dernière chose. J’ai demandé à Alexandre aussi de m’éclairer sur la place du Maître du jeu dans l’histoire et l’intérêt de lui donner un personnage. Au début, je me nommais en effet “Gardien”, ou “Guide” quand j’animais la séquence. Mais, outre le fait que ce n’était pas évident à tenir, j’ai senti également un manque de cohérence quand je devais incarner les autres personnages. Réponse sans appel : “Le Maître du jeu est tous les personnages à la fois, il n’a pas d’avatar”. Bien noté !

Merci les gars pour vos conseils, à bientôt !

Image : par le Grümph, https://www.casusno.fr/viewtopic.php?t=25293